• Jeanne Ribierre

Le sommeil de l'enfant

Mis à jour : mai 11

Depuis que vous avez annoncé votre grossesse, vous entendez peut-être votre entourage vous dire de profiter de vos derniers instants de tranquillité, de vos dernières grasse matinées et que vous ne dormirez plus jamais correctement ! Rassurez-vous, le sommeil est aussi un apprentissage. Ce n’est pas une science exacte non plus mais voici quelques conseils sur le b.a-ba du sommeil de bébé qui vous permettront d’accompagner au mieux votre Mini dans cet apprentissage.


Un bébé sait dormir

Tout d’abord, qu’on se le dise, le bébé sait dormir et il le faisait déjà in utero. En revanche, pendant 9 mois il s’est endormi au son de la voix de ses proches ou des bruits du corps et bercé par les mouvements de sa maman. Alors à la naissance, il sait déjà dormir, certes, mais pas seul… Il va donc avoir besoin d’apprendre à s’endormir de façon autonome et c’est là que réside le challenge !

En effet, le sommeil est entrecoupé de micro-réveils qui nécessitent de se rendormir… Si votre enfant sait s’endormir seul en début de nuit, il arrivera à se rendormir seul lors d’un micro-réveil ! Au contraire, s’il s’endort dans vos bras, ou au biberon, il réclamera à nouveau ces conditions lorsqu’il sera réveillé en pleine nuit.

Le b.a.-ba du sommeil de bébé

Reprenons d’abord le b.a.-ba du sommeil de bébé (les valeurs données sont des moyennes). Les réveils nocturnes sont normaux jusqu’à 2 mois. Car l’horloge interne n’est pas encore mature et les cycles de sommeil pas encore installés. Le sommeil est un apprentissage progressif:

  • À la naissance: Mini peut dormir entre 16 et 20 heures par jour

  • À partir de 3 mois: 8 à 9 heures de nuit + deux à trois siestes soit 14/15 heures de sommeil par jour

  • Vers 4 mois: le rythme diurne et nocturne s’installe, c’est-à-dire que Mini commence à faire la distinction entre le jour et la nuit

  • À partir de 6 mois : 11 heures de nuit + deux siestes d’une heure ou plus soit 14/15 heures de sommeil par jour

  • À partir de 18 mois: la sieste du matin disparaît (si Mini n’en a pas besoin),

  • Dès 3 ans: 10 heures de nuit + une sieste soit 11/12 heures de sommeil par jour

  • Vers 4 ans: la sieste de l’après-midi disparaît

Gardez en tête que nous ne sommes pas tous égaux face au sommeil. Il existe des enfants gros dormeur et petit dormeurs.


Les cycles de sommeil

Le sommeil des bébés, comme celui des adultes, est composé de plusieurs cycles. La durée de ces cycles varie en fonction de l’âge du bébé. De la naissance à 2 mois, les cycles de sommeil durent entre 50 à 60 minutes, puis ils vont se prolonger petit à petit jusqu’a atteindre les 90 minutes du cycle de l’adulte vers l’âge de 5-6 ans.

Dans un cycle, il existe une alternance de phases de sommeil. De 0 à 2 mois, on parle d’une phase de sommeil agité  suivie d’une phase de sommeil calme qui se mettent en place dès la vie in utero. Petit à petit elles vont évoluer pour se rapprocher des phases de l’adulte : sommeil lent puis sommeil paradoxal.

Chaque cycle se termine par un micro-réveil. C’est-à-dire que bébé se réveille, bouge un peu et peut pleurer quelques minutes. Les micro-réveils peuvent être plus ou moins longs. Le sommeil est une affaire de rythme, de régularité et de sécurité

Chaque enfant a un rythme différent et il est important de le suivre. Certains dorment beaucoup, d’autres moins. Du moment que votre Mini vous paraît reposé à son réveil, il n’y a pas de raison de le rendormir s’il a fait une « petite » sieste! Demeurez à l’écoute des besoins de votre tout petit. Observez l’heure à laquelle les premiers signes de fatigue apparaissent pour instaurer une heure de coucher idéale.

Mini se sent davantage en sécurité lorsque son quotidien est prévisible. Il en va de même pour le coucher, la mise en place d’un rituel, à heure fixe sera rassurant pour Mini et lui permettra de s’endormir plus facilement, et ce dès la naissance ! La régularité du sommeil de nuit comme de jour (les siestes) est donc très importante ! Il est préférable de limiter les heures de coucher différentes lors des week-end ou d’événement exceptionnel.

Les temps d'éveil

Les temps d’éveil sont tout aussi importants que le sommeil. L’un ne va effectivement pas sans l’autre. En effet, la qualité et la durée des temps d’éveil vont avoir une influence sur le sommeil et vice-versa. De plus, contrairement à ce que l’on pourrait croire, plus les temps d’éveil sont longs plus bébé aura du mal à trouver le sommeil.


À titre indicatif, les temps d’éveil entre deux siestes sont :

  • 0 à 2 mois : 45 minutes à 1 heure

  • 2-3 mois : 1 heure à 1H45

  • 3-6 mois : 1H30 à 2H30

  • 6-9 mois : 2 à 3 heures

  • 9-12 mois : 3 heures

  • 12 – 18 mois : 3 à 4 heures

  • 18-36 mois : 4 à 5 heures

9 vues

Jeanne Ribierre

 

Jeanne RIBIERRE

Psychologue clinicienne spécialisée en périnatalité

 

  • Consultations thérapeutiques bébés, enfants et adultes

  • Consultations d'accompagnement en périnatalité

  • Consultations de soutien à la parentalité et de guidance parentale

  • Consultations sommeil pour bébé et enfant

 

Jeanne RIBIERRE

Cabinet de psychologie et périnatalité

2, rue de Penthièvre

75008 PARIS

Du lundi au samedi 9h-19h:

06 66 11 41 25

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
EVEILETCONSEIL_logorondrose.png